Les solutions contre le mal de transport chez les enfants

Les solutions contre le mal de transport chez les enfants Image

Les solutions contre le mal de transport chez les enfants

Le mal de transport est très fréquent chez les jeunes enfants. Il rend le trajet de vacances pénibles. Certains enfants refusent même les déplacements par peur d’avoir le mal de transport. Heureusement qu’il est tout à fait possible de le combattre avec des techniques simples.

Des précautions pour l’éviter

Quelques précautions peuvent permettre de lutter contre le mal de transport. Avant le départ, il est important de bien choisir le siège de l’enfant. Il doit se placer sur le siège avant. Il pourra ainsi observer l’horizon. À la rigueur, placez-le au centre de la banquette arrière où il profitera du même champ de vision. Par ailleurs, tout au long du voyage, l’enfant doit rester stable et éviter de gigoter. Il doit aussi éviter de lire.
La veille du départ, il est conseillé de prendre un repas léger. Évidemment, il ne faut pas voyager le ventre vide. Toutefois, l’enfant ne doit pas prendre des aliments gras ni des boissons gazeuses. Pour les adultes, la consommation d’alcool avant le voyage est déconseillée.
La respiration tient aussi un rôle important dans le mal de transport. En contrôlant sa respiration, l’enfant lutte contre les symptômes du mal de transport. Pour optimiser l’entrée d’air dans la voiture, les fenêtres doivent être ouvertes autant que possible.

Des remèdes naturels à préconiser

Même si le mal de transport est bénin, il reste néanmoins très désagréable surtout pour l’enfant. Il n’y a pas plus simple pour lutter contre le mal de transport que les remèdes naturels :
– Le gingembre renferme des vertus permettant d’arrêter les vomissements et les nausées. En prendre quelques heures avant le départ garantit un voyage sans vomis.
– La menthe verte : l’enfant peut le mâcher tout au long du voyage. Boire une infusion avec des feuilles de menthe avant de départ promet aussi des résultats extraordinaires.
– Le persil : il suffit de placer quelques brins de persil dans le mouchoir en papier que vous allez enfermer sur la poitrine de l’enfant. C’est le fait de sentir le parfum de la plante qui aidera l’enfant à ne pas vomir.

Author | admin Comments | 0 Date | 3 octobre 2017

categories & tags

leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *